Voyages sur mesure au
Chili
newsletter
Facebook twitter Google
Envol de flamands roses - désert d'Atacama Lagunes altiplaniques - Miscanti & Miñiques Lagune salée de Tebenquinche Coucher de soleil sur la vallée de la Lune Vigognes - San Pedro de Atacama
Accueil > Atacama > sites du désert d’Atacama

Sites du désert d’Atacama

De par ses conditions climatiques et sa situation géographique, le Désert d’Atacama présente des reliefs originaux et variés qui valent le détour. Entre lagunes altiplaniques, salar, volcans qui culminent à plus de 6000 mètres, geysers et vallées, il s’offre à vous, sauvage et sublime.

Salar d´Atacama

Salar d´Atacama

Le Salar d’Atacama est un immense lac qui se trouve en plein milieu du désert, sa superficie couvre plus de 160 km de long et 130 km de large, et compte parmi sa faune trois espèces endémiques de flamants ainsi que le singulier et très agréable petit village Toconao, qui regorge d’artisans.

Le Salar d’Atacama est le résultat de la remontée des eaux souterraines qui, saturées en sel, créént une croûte de sel et de minéraux au moment de l’évaporation de l’eau. Les rivières alimentées par les neiges des Andes, permettent la création d’oasis multiples.

L’air extrêmement sec permet d’avoir une vue très dégagée jusqu’à l’autre extrémité du Salar, environ 70 kilomètres plus loin. Cependant, cette même clarté peut empêcher d’évaluer correctement les distances.

Geysers del Tatio

Geysers del Tatio

Les Geysers del Tatio au Chili se trouvent à 90 km au nord de San Pedro de Atacama, dans la Cordillère des Andes, à 4 321 m d’altitude au pied des volcans Tatio (5610m) et du Cerro Linzor (4380m).

Le Tatio est un nom d’origine atacamène qui signifie « grand-père qui pleure", ces geysers sont le centre géothermique les plus élevés au monde. Avec près de 80 geysers actifs, c’est aussi le groupe de geysers le plus grand de l’hémisphère sud et le troisième plus important au monde.

La région est marquée par la présence de grandes montagnes et volcans qui atteignent 5900 mètres d’altitude. La route pour atteindre les geysers passe par des zones humides où vivent des peuples autochtones au milieu de paysage d’une grande beauté. Le site s’étend sur une trentaine de km², il est donc tout à fait possible de le visiter à pied, dans ce cas veuillez à bien rester sur les chemins balisés afin d’éviter tout accident.

Un geyser est une zone souterraine à proximité du magma volcanique, où vous pouvez voir des jets intermittents d’eau chaude et de vapeur sous pression.
Ne pas manquer de se baigner dans les piscines thermales du Geysers ! Rassemblez tout votre courage et vous pourrez profiter des bienfaits des eaux thermales qui se refroidissent au contact du sol.

Les colonnes d’eau du geyser de Tatio peuvent monter jusqu’à 6 mètres de haut, le meilleur moment pour les voir est entre 6 et 9h du matin. Nous vous proposons de partir à 4h du matin pour assister à ce spectacle au lever du jour et de quitter le site en fin de matinée quand les geysers "s’éteignent".

Les Vallées

Vallées de la Lune, des Dinosaures, de La Mort

L’immense désert d’Atacama est entaillé de profondes gorges ou quebradas qui forment les vallées de sable, de sel et de roches volcaniques que l’érosion du vent a façonnées. Certaines de ces vallées portent des noms évocateurs : la Vallée de la Lune, la Vallée des Dinosaures ou des noms plus inquiétants, comme la Vallée de la Mort.

Les Vallées sont extrêmement impressionnantes, situées dans une cuvette entourée de cerros aux pics tranchants et déformés. L’action du vent et d’autres éléments atmosphériques ont sculpté des formes marquées, avec des arêtes tranchantes, des monticules et des dépressions qui en font un paysage unique au Chili. Elles font partie de la Cordillère de sel, qui tire son origine des plissements successifs des fonds de l’ancien Salar, qui, en s’élevant, a généré des formes surprenantes qui ressemblent pour certaines à des sculptures.

Ces vallées sont toutes proches de la petite ville de San Pedro de Atacama, et leur accès est donc assez facile, en véhicule privé, à cheval ou en VTT. Pour ceux qui veulent s’essayer à un nouveau sport dans un environnement exceptionnel, les dunes de la Vallée de la Lune peuvent être descendues en surf (sandboard). Pour les moins téméraires, l’idéal est de grimper à pied au sommet de la dune la plus haute pour y apprécier un coucher de soleil digne d’une carte postale.

La Vallée de L’Arcoiris

La vallée de l’Arcoiris (arc-en-ciel), point de rencontre entre la cordillère de la Sal, la cordillère des Andes et celle de Domeyko, se trouve à 3500 mètres d’altitude, très proche des pétroglyphes de Yerba Buena, géré par la Communauté atacamène, et à 90 kilomètres de San Pedro de Atacama.

Il n’y a pas si longtemps, cette vallée était peu connue et par conséquent peu visitée, mais depuis l’amélioration des chemins d’accès à la vallée, l’intérêt pour celle-ci n’a fait que grandir. Les édifices construits près du Río Grande se caractérisent par le fait qu’ils soient en pierre, avec des toits de paille et de chaume. Ils se caractérisent également par leurs poutres en bois de caroubiers, et parfois leurs cactus.

La vallée de l’Arcoiris doit son nom à la grande variété de couleurs qui composent les collines de la vallée. Des couleurs terreuses, rouge, beige, vert, blanc, jaune, combiné avec le sel blanc du salar, le bleu du ciel et les fortes nuances de verts, dues à la flore qui se développe au bord du Río Grande. Toutes ces couleurs témoignent de la richesse des sols et des différentes concentrations d’argile, de sels et de minéraux dans la région. D’autre part, il est aussi possbile d’admirer les étranges mais intéressantes formations rocheuses de la vallée, causées par l’érosion.

Les Lagunes

Les lagunes altiplaniques Miscanti et Miñiques

À environ 90 km de San Pedro de Atacama, les lagunas altiplaniques Miscanti et Miñiques vous offrent un spectacle sans égal. L’altitude – 4220m, le contraste des couleurs entre bleu intense et ocre, les flamands roses et autres oiseaux altiplaniques qui y viennent pour se sustenter… sont quelques unes des surprises qui vous y attendent.

La Réserve Nationale de Flamencos, dont font partie les lagunes Miscanti et Miñiques, est gérée par la communauté indigène de Socaire. D’origine préhispanique, le village de Socaire se visite : la gastronomie et l’artisanat atacamènes valent le détour !

La lagune de Cejar

La lagune de Cejar est située à environ 30 kilomètres de San Pedro de Atacama. Elle est idéale pour les amoureux d’ornithologie : on y trouve en effet de nombreuses espèces d’oiseaux, notamment les flamants. Il y en a des dizaines, et si l’on s’approche discrètement, il est possible de les photographier dans leur habitat naturel.

Un autre trait caractéristique de la lagune est l’harmonie et le contraste des couleurs qui composent le paysage : le jaune des touffes d’herbes éparpillées, le blanc du sel, élément omniprésent dans la zone, et le bleu azur du ciel reflétant sur la lagune. Le sel cristallisé tout autour du Cejar, à cause de la condensation, et lié aux eaux couleurs émeraude, crée un paysage unique et magnifique.

De plus, ceux qui souhaitent s’aventurer à nager dans les eaux de la lagune pourront profiter d’un effet « gravitationnel » crée par son extrême concentration en sel, ce qui permet aux corps de flotter facilement, et est idéal pour se détendre et se relaxer. Il est presque impossible de s’y noyer car la densité de l’eau salée est plus lourde que le corps humain.

La lagune de Tebenquiche

Situé dans le secteur nord du Salar de Atacama, à 30 km de San Pedro de Atacama, la lagune de Tebenquiche est accessible par le même un chemin sablonneux qui mène à la lagune de Cejar.

Dans la langue Kunza, « Tebenquiche » signifie soit "lieu de pâturage", soit, pour les plus anciens, "celle qui meurt et renait entre deux lunes" : C’est là que son nomprend tout son sens, car ce lac s’assèche et se remplit d’eau une fois par an, sur une période de deux mois, juin et juillet, en fonction du cycle lunaire (2 pleines lunes). Quand il sèche, il se recouvre alors de sel, et devient tout blanc

La particularité de la lagune de Tebenquiche réside dans le fait que lorsqu’elle est sèche, le soleil s’y reflète et la fait briller. Il est d’ailleurs recommandé de finir la journée sur les rives de Tebinquinche en raison du spectacle des couleurs et des ombres au coucher du soleil. Vous aurez alors l’occasion de prendre l’une des meilleures photos de votre visite à San Pedro de Atacama.