LE CHILI
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter
Blog Facebook twitter LinkedIn Instagram
Billet de 1000 pesos chiliens Indiens du Chili Graffiti de Valparaiso
Accueil > Blog > Arts & Culture > Baile Chino
Retour

Les Bailes Chinos, désormais partie intégrante du Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité



Le Baile Chino - chino signifie serviteur en langue quechua - est l’une des manifestations les plus parfaites de l’identité chilienne, caractérisée par un syncrétisme entre culture et religion indiennes et européennes.

C’est l’une des raisons principales qu’a invoquée l’UNESCO pour les intégrer au Patrimoine Culturel Immatériel de l’Humanité le 26 novembre dernier.

L’autre raison est que cette tradition, née à Andacollo (région de Coquimbo) au XVIème siècle, est restée bien vivante, puisque transmise de générations en générations par les chiliens vivant entre le Petit Nord et Valparaíso.
Lors du mois de la Vierge, ce sont alors 60 groupes bien distincts, composés de plus de 700 artistes, qui expriment leur foi et leur dévotion à Marie, à travers la musique (flûtes et tambours ancestraux), la danse et le chant.

Cette reconnaissance de l’UNESCO incite le Chili - Etat, aussi bien que population - à préserver et mettre en valeur ce type d’expressions culturelles, fondements de l’identité nationale. Concrètement, elle implique la mise en place d’ateliers de transmission de savoir, la protection des sites cérémoniaux, la menée d’études sur la situation etc.

Le Baile Chino doit également être protégé car il constitue un véritable modèle d’intégration et de cohésion sociale en créant un sentiment d’appartenance, d’identité et de fierté chez ceux qui le font vivre.

Place maintenant à son expression !



En savoir plus sur les expressions culturelles au Chili :
- Les fêtes traditionnelles à San Pedro
- Le festival Tapati sur l’île de Pâques
- Le nouvel an Mapuche


.