LE CHILI
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter
Blog Facebook twitter LinkedIn Instagram
Billet de 1000 pesos chiliens Indiens du Chili Graffiti de Valparaiso
Accueil > Blog > Arts & Culture > Suivez l’actualité au Chili 12
Retour

Le Chili, basque ?



- Sans les basques – des pays basques français et espagnol, l’Amérique Latine serait bien différente. Cela vous surprend ? Et pourtant, si l’on considère seulement la figure d’Amérique Latine la plus connue du monde entier, Che Guevara, dont les deux parents étaient basques, on comprend déjà à quel point l’apport basque a été important.

- Dès la découverte de l’Amérique par Christophe Colomb (1492), le droit d’aînesse en vigueur au pays basque a poussé un grand nombre de cadets des familles basques à tenter leur chance de l’autre côté de l’Océan Atlantique.
Ainsi, pour donner quelques exemples : le Paraguay a été colonisé par Irala, le Mexique Occidental par Fransisco d’Ibarra, les Philippines par Legazpi et Urdaneta, tous basques, tandis que religieux et autres compagnies basques (Guipuzcoana) ont eux aussi été impliqués dans la formation des pays d’Amérique Latine.

- L’apport basque au Chili peut se résumer par le bon mot de l’écrivain et philosophe espagnol Miguel de Unamumo, Hay al menos dos cosas que claramente se le pueden atribuir al ingenio vasco : la Compañia de Jesús y la República de Chile, (Il y a au moins deux choses que l’on peut attribuer très clairement au génie basque, la Compagnie de Jésus et la République du Chili).
Les basques ont effectivement souvent fait partie de l’élite de leur pays d’adoption, élite militaire, commerciale etc. D’ailleurs, de nombreux hommes politiques artistes (acteurs, écrivains, musiciens, peintres), militaires, ecclésiastiques passés ou présents sont d’origine basque, et parmi eux, Allende et Pinochet !
Alors qu’au 16ème siècle, des 157 familles originaires de la péninsule ibérique qui se sont établies au Chili, 39 avaient des noms basques (environ 25%), aujourd’hui c’est le cas de 20% de la population chilienne.

- En Argentine également, leur présence est indéniable. C’est le pays où les basques ont le plus immigré et on estime aujourd’hui à 3,5 millions leurs descendants.
Tout comme au Chili, les migrations peuvent s’expliquer par l’histoire : l’engouement pour le Nouveau Monde du 16ème siècle, la paix et la prospérité du 18ème siècle, les campagnes napoléoniennes, puis la Guerre Civile Espagnole et la Seconde Guerre Mondiale. L’élite économique de l’Argentine est composée à 15% de basques, entre les banques, l’industrie…Ce sont d’ailleurs des basques qui ont fondé la Bourse du Commerce argentine.
Il convient de mentionner que c’est un basque, Juan de Garai, qui a fondé la capitale de l’Argentine, Buenos Aires, et un basque également, Esteban Etxeberria, qui est considéré comme le fondateur de la littérature argentine.

- Une délégation basque a d’ailleurs participé à la Journée Mondiale du Folklore, le 31 août 2013, célébrée à Santiago du Chili. Habillés en costume traditionnel, ses membres ont fait une démonstration de chants et de danses folkloriques qui a été acclamée par le public.


.