LE CHILI
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter
Blog Facebook twitter LinkedIn Instagram
Le bisou des lamas Enfant de l'Altiplano Au fond Pomerape et Parinacota - Parc Lauca Putre et sa région Le Salar de Surire
Accueil > Blog > Arts & Culture > Surire, le film
Retour

Surire, le film



Surire, c’est le nom du salar de l’Altiplano chilien qui a donné son nom au documentaire qui dépeint la vie à 4300m d’altitude à la frontière bolivienne. Que ce soit celle des derniers aymaras vivant sur leurs terres ancestrales, celle de la faune - lamas, alpagas, vigognes, flamants et j’en passe et des meilleurs ; ou de celle, temporaire dans cette zone, des ouvriers miniers.

Par le biais des plans fixes, des larges prises, des couleurs ultradéfinies, les réalisateurs Perut et Osnovikoff essayent de nous faire toucher du doigt, de nous faire sentir, de nous faire comprendre ce qu’est la vie dans une région déserte et en altitude, à la beauté à couper le souffle. Et tout cela, sans tomber dans le cliché de la promotion touristique. Ou de celui de la victimisation de ses habitants.

Car le vrai protagoniste de ce documentaire tourné sur 5 ans, ce n’est pas Dardo Aguilar, le garde-chasse, ni Clara Calizaya, dont les pieds n’ont cessé de fouler les pierres, arbustes et épines qui composent ce paysage sauvage. C’est bien le salar, tiraillé entre un passé millénaire et un futur marqué par l’exploitation minière. Voire l’Altiplano lui-même, ses montagnes, ses volcans, ses lagunes, ses salars, ses flamants... et sa force incommensurable.

C’est le parti qui a été pris dans ce documentaire : laisser pouvoir et voix aux images, comme le prouve la faible quantité des dialogues....en aymara.

Et c’est une stratégie qui a bien marché ! Le documentaire a été primé lors du SANFIC (Festival International de Cinéma de Santiago) 2015, et par le Conseil des Arts et de la Culture. Ce qui lui donne un accès direct au Festival de Cannes 2016. Ne vous le perdez pas !

Bande-Annonce du Documentaire





.