LE CHILI
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter
Blog Facebook twitter LinkedIn Instagram
Billet de 1000 pesos chiliens Indiens du Chili Graffiti de Valparaiso
Accueil > Blog > Environnement & Astronomie > Journée Mondiale de l’Environnement
Retour

Journée Mondiale de l’Environnement



Le Chili est un des pays les plus riches en biodiversité du monde, mais également l’un des plus vulnérables. Nous célébrons donc ce 5 juin en louant ses merveilles, et en informant sur les menaces qui pèsent sur lui.

Entreprenons un voyage jusqu’à l’année 2050.
Il y aura sur la Terre 9,6 milliards de personnes qui, supposons-le, continueront de consommer au même rythme que le nôtre aujourd’hui. La différence est que, pour maintenir notre niveau de vie actuel dans ce monde hypothétique, nous aurions besoin de 3 planètes. Et pour le moment, nous n’en connaissons qu’une qui puisse nous servir : la Terre.

Pour ceux à qui 2050 paraît loin, nous vous invitons à regarder cette année 2015 comme celle pendant laquelle de nombreux eco-systèmes arrivent à la limite de l’épuisement. Au Chili-même, il existe trois régions écologiques qui sont en danger : les forêts primaires de Valdivia, la steppe de Patagonie et les fourrés de la région centrale.

Les Andes et le Pacifique isolent la flore et la faune du Chili, dont les singularités font qu’un grand nombre d’espèces a évolué de manière presque exclusive. Les pourcentages d’endémisme sont élevés : entre 22 et 25%, selon les régions. […]

Le centre et le sud du Chili sont considérés comme l’un des 35 endroits les plus riches du monde quant à leur diversité. L’île Juan Fernández possède l’une des plus grandes concentrations d’espèces autochtones par mètre carré. Et presque tous les types d’humedales (zones humides marécageuses) sont présents dans le pays austral. Et ce sont seulement eux qui permettent la vie dans l’Altiplano chilien. Voici quelques exemples des joyaux de la nature qui nous entourent, résumés en quelques minutes.

Cependant, l’élagage, l’agriculture, l’élevage intensif, l’activité minière, le tourisme, les incendies et l’introduction d’espèces (comme les castors sur l’île Navarino) menacent de tous côtés notre riche patrimoine naturel.
Les activités économiques non durables le détruisent, se nuisant ainsi à elles-mêmes, puisque le Chili vit de l’exportation de ses ressources naturelles (cuivre, fruits etc.)

Malgré cet isolement, entre cordillère et océan, les habitants du Chili, pays longiligne, vivent également avec les 7 milliards de personnes qui habitent le reste du monde. C’est pour cela que les Nations Unies ont choisi comme slogan 7 milliards de rêves, une seule planète. Consomme avec modération pour célébrer la Journée Mondiale de l’Environnement.

Chaque 5 juin, et ce depuis 42 ans, l’ONU nous rappelle que nous consommons plus de ce que la Terre peut produire de manière durable. « L’utilisation actuelle des ressources naturelles et les impacts écologiques », nous dit l’organisation, « ne sont pas nécessairement partie intégrante du développement économique. »

Vous souhaitez participer activement à la préservation de l’environnement au Chili ?

- Jetez un coup d’oeil sur cette page
- Participez à la reforestation de la Patagonie
- Nos circuits éco-touristiques

Source de l’article (en espagnol)


.