LE CHILI
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter
Blog Facebook twitter LinkedIn Instagram
Typiques palafitos de Chiloe - Castro Spot de plongée - Pacifique Lever de soleil sur le site de Tongariki - Rapa Nui Archipel Juan Fernandez
Accueil > Blog > Environnement & Astronomie > Plus grand parc marin du monde
Retour

Création du plus grand parc marin du monde



Les Chiliens disent souvent que leur pays est comme une île, isolée entre la Cordillère des Andes et le Pacifique.
Alors que la majeure partie de sa superficie est répartie sur le continent Américain, le Chili possède pourtant quelques îles... et pas des moindres !
L’île de Pâques est la plus mystérieuse, Chiloé la plus grande, Robinson Crusoé la plus légendaire, et les îles Desventuradas les plus étonnantes.

Pourtant, l’Océan Pacifique, leur point commun et leur richesse, est en danger : pollution, surexploitation des ressources marines etc. C’est ce qu’a reconnu le gouvernement chilien, entre autres, lors du sommet Nuestro Oceano, qui a eu lieu les 05 et 06 octobre 2015 à Viña del Mar.

Pour pallier à ces attaques, et grâce aux travaux de nombreuses organisations non gouvernementales internationales, comme Pew, Oceana etc. Michelle Bachelet a décrété la création d’un grand parc marin, de la superficie de l’Italie, entre Robinson Crusoé, les Desventuradas et Salas et Gomez. En interdisant la pêche industrielle dans les eaux concernées, ce parc permet la préservation de la faune et flore marine - au pourcentage d’endémisme extrêmement élevé... mais également la conservation des traditions et des modes de vie des populations de ces îles.

La pêche à la langouste artisanale pratiquée sur Robinson Crusoé est le symbole parfait de tout cela : elle existe depuis 1901 et a fait la fierté et la réputation de la gastronomie de l’île... tout en permettant à l’espèce de se reproduire en nombre et en taille. Les langoustes peuvent en effet atteindre un mètre de long, et 7kg !

À terme, l’idée serait de rajouter les eaux de l’île de Pâques à ce parc marin, comme le souhaite la communauté Rapa Nui, à l’origine de l’initiative Mesa del Mar. Si cela se fait, alors le parc serait le plus grand du monde : environ 870.000 km2 et correspondant à plus de 23% de la ZEE du Chili. Il permettrait également au Chili d’aller dans le sens de la Convention des Nations Unies sur la Biodiversité, qui dit qu’en 2020 10% des écosystèmes remarquables du pays doivent être sous protection.


.