LE CHILI
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter
Blog Facebook twitter LinkedIn Instagram
Complexe thermal - Région des Lacs Détente au spa - Tierra Patagonia Termas Geometricas - Region de Pucon Relaxation lagune Cejar - Atacama Vignes de Santa Cruz
Accueil > Blog > Divers > A l’heure des bilans, le Chili fait celui de l’industrie viticole
Retour

A l’heure des bilans, le Chili fait celui de l’industrie viticole



Le 2 janvier 2016, Claudio Cilveti, le directeur général de l’institution Vinos de Chile, présentait le bilan très positif du vin chilien en 2015, lors d’une réunion avec différents correspondants étrangers.

Et oui, il n’y a pas que le Pisco Sour à déguster au Chili, ce pays offre une incroyable palette de terroirs diversifiés et de qualités. Pas étonnant quand on sait que les domaines viticoles s’étendent le long de plus de 1 300 km de côtes, de la vallée de Huasco au Nord à l’extrémité Sud du Lac Ranco et entre la Cordillère des Andes et la côte Pacifique. Les différences de climats et géomorphologies ne manquent donc pas et cela offre une gamme presque illimitée de possibilités pour la recherche d’expressions et d’accents dans les vins.

Question bilan, les chiliens peuvent être fiers. En 2015, c’est 1.800 millions de personnes qui ont eu l’occasion de déguster au moins une bouteille de vin chilien. Le Chili peut se targuer d’être devenue le 4ème exportateur mondial de vin derrière l’Italie, la France et l’Espagne. Il exporte ses vins à plus de 150 pays dans le monde pour une valeur de 1.900 millions de dollars américain. C’est le premier producteur vinicole d’Amérique du Sud. Les principaux acheteurs sont les Etats-Unis, la Chine, le Brésil, le Royaume-Unis et le Canada. Et les estimations pour 2016 sont toutes aussi bonnes avec une augmentation des exportations entre 3 et 4 % par rapport à 2015.

Seul bémol, la consommation de vin dans le pays a par contre fortement diminué, passant de 52 litres par habitant en 1972 à 13 litres aujourd’hui. Les chiliens boivent moins certes, mais consomment des vins de meilleures qualités. Cependant, pour développer la culture du vin au Chili, le gouvernement a officialisé l’an dernier une Journée Nationale du Vin, tous les 4 septembre. L’occasion de promouvoir la grande qualité de ses vins Prenium avec des cépages rares comme le célèbre Carménère, redécouvert en 1994 au Chili par le français Jean-Michel Boursiquot.

- Si vous souhaitez découvrir la route des vins et déguster les meilleurs vins chiliens pendant votre voyage, consultez-nous !

- En savoir plus sur les vins chiliens


.