LE CHILI
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter
Blog Facebook twitter LinkedIn Instagram
Billet de 1000 pesos chiliens Indiens du Chili Graffiti de Valparaiso
Accueil > Blog > Tourisme > Humberstone
Retour

La résurrection d’Humbersone et de Santa Laura



Aujourd’hui, l’industrie minière est la première source de revenus du Chili. Si le cuivre y est dorénavant prépondérant, cela n’a pas toujours été le cas : le Chili a en effet connu une ruée vers le salpêtre, dès la deuxième moitié du 19ème siècle. Cette ressource naturelle, si précieuse à l’époque, a d’ailleurs été à l’origine de la fameuse Guerre du Pacifique, qui a opposé le Pérou et la Bolivie au Chili.

Cette ruée vers le salpêtre s’est manifestée par la création de nombreuses mines dans le Nord du Chili, aujourd’hui abandonnées. Humberstone, autrefois connue sous le nom de la Palma, est l’un des symboles les plus poignants de cette prospérité passée issue de la production salpêtrière.

Humberstone a été fondée en 1872 par la Compagnie de Nitrates du Pérou sous le nom de La Palma, puis a été rachetée par une entreprise minière d’Antofagasta, qui l’a rebaptisée Santiago Humberstone, en hommage au père de l’industrie du salpêtre au Chili. La crise économique des années 30, et l’arrivée de l’amoniac ont signé son arrêt de mort, à l’instar de celui de nombreuses autres officines de salpêtre du désert chilien. Cependant, elle n’a été complètement abandonnée que dans les années 1960.

Au Chili, seulement deux officines de salpêtre ont réussi leur reconversion : Humberstone et Santa Laura, qui ont choisi la voie du tourisme pour continuer à exister. Avec leur architecture anglaise classique d’outre-mer, leurs rues, places et églises intactes, l’histoire tragique qu’elles racontent, elles attirent touristes nationaux aussi bien qu’étrangers. D’ailleurs, elles ont été inscrites en 2005 au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO.

Plus récemment, les utilisateurs de Trip Advisor les ont désignées comme le cinquième lieu le plus fantasmatique de la planète... ce qui a entraîné la mise en place d’une toute nouvelle excursion : désormais, les officines d’Humberstone et Santa Rosa peuvent être visitées de nuit ! Le froid, la faible visibilité, et encore une fois, l’histoire de ces lieux, en font une expérience complètement différente de la visite de jour, en plein soleil. Humberstone est d’ailleurs réputée pour être hantée : certains employés du musée jurent y avoir vu des formes spectrales et entendu des bruits étranges.

Vous souhaitez y faire un tour, de jour ou de nuit ? Contactez-nous !


.