LE CHILI
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter
Blog Facebook twitter LinkedIn Instagram
Billet de 1000 pesos chiliens Indiens du Chili Graffiti de Valparaiso
Accueil > Blog > Tourisme > Suivez l’actualité au Chili 18
Retour

Ouverture de l’Awasi Torres del Paine



Le secteur hôtelier chilien a remarquablement évolué ces dernières années, et cela est dû en particulier aux nouvelles offres boutique exclusives situées en plein cœur de la nature. San Pedro de Atacama et Torres del Paine sont les pôles principaux de cette nouvelle tendance, l’un étant la porte d’entrée d’un des déserts les plus étendus et arides du monde, et l’autre le Parc National patagon, situé à 112 km au nord de Puerto Natales, contigu au Parque National Los Glaciares en Argentine.
Ces deux endroits, aux paysages naturels éblouissants, font partie des destinations touristiques les plus prisées du Chili et attirent bon nombre d’européens et d’Américains du Nord. Ils sont également deux des destinations premium du Chili et possèdent des hôtels parmi les plus exclusifs du pays.

L’Awasi Atacama a ouvert ses portes en 2007 à San Pedro, et est devenu l’unique hôtel de la région à être membre de Relais & Châteaux, association exclusive d’hôtels et de restaurants de luxe, établie en France, et présente dans 60 pays. Il propose 8 suites privées, construites en pierre, pisé, bois et toit de paille, très spacieuses (60m2).
À ses premières saisons, l’Awasi Atacama a reçu de nombreux prix pour son service sur-mesure. Chaque chambre dispose en effet de son propre véhicule 4x4 et de son guide privé qui conçoit un programme adapté aux préférences de chaque hôte.
« Lorsque nous confirmons la réservation, nous demandons à nos hôtes quels sont leurs goûts, leurs préoccupations, explique l’argentine Milagros Scavarda, en charge du marketing et des ventes de l’Awasi. À partir de ces informations, nous leur faisons une première proposition. Rien n’est figé, rien n’est réglé. Si par exemple, un client est amateur de photographie, nous l’emmènerons dans le désert à l’heure la plus propice pour faire les meilleures prises de vues. Il n’y a rien que nous ne pouvons modifier  ».

Le mois prochain, l’Awasi inaugurera sa deuxième propriété à Torres del Paine, composée de 12 villas et fonctionnant avec la même philosophie que sa grande sœur : la promesse d’une expérience 100% sur mesure, encore une fois avec guide professionnel et véhicule assigné à chaque unité, et la garantie d’une intimité et d’une flexibilité absolues au moment d’explorer le parc et ses merveilles, cherchant à toujours satisfaire les préférences personnelles derrière celles du groupe. Cette pratique du sur-mesure est rendue possible par la capacité maximale réduite à 26 hôtes privilégiés.

Conçu par l’architecte chilien reconnu Felipe Assadi et grâce à l’intervention des décoratrices Paula Gutiérrez et Alejandra Bunster, l’hôtel a été construit en bois natif, s’intégrant ainsi dans le paysage. « Le concept d’hôtellerie durable ne passe pas seulement par la réduction de la quantité d’eau utilisée pour laver les serviettes, mais aussi par l’impact le plus limité possible sur l’environnement naturel. C’est pour cela que, même si les hôtels de San Pedro et de Torres del Paine partent du même concept, ils sont aussi différents d’un point de vue architectural », explique Scavarda.

Au cœur d’une réserve privée de 6000 hectares, l’hôtel offre des vues imprenables sur les Tours et sur le lac Sarmiento. En même temps, il est protégé des intenses vents patagons par un bosquet touffu, abritant guanacos, nandous, renards, condors et autres pumas.

Chaque villa fait au minimum 80 m2 (la villa master principale en fait 140), et possède un salon privé, une cheminée et un jacuzzi. Comme dans tout Relais & Châteaux, la gastronomie est loin d’être laissée au hasard. Le menu de l’Awasi Torres del Paine a été pensé par le chef Mathieu Michel et met en valeur la gastronomie patagonne, telles les lasagnes d’araignée de mer australe (de Punta Arenas), le talon de d’agneau patagon (de Puerto Natales) et l’échine de veau (de l’Araucanie) avec des légumes grillés à la casserole.

Après ces deux entreprises au Chili, le groupe prévoit l’ouverture un troisième hôtel à Iguazú (Argentine), pour 2015, qui attirera très certainement les amateurs du concept du luxe de prendre le temps. « Le vrai luxe pour les personnes qui logent dans ce type d’hôtel n’est pas l’ostentatoire mais le contact avec la nature et la culture du lieu. Nos clients ne sont pas à la recherche d’un palace qu’ils pourraient trouver presque n’importe où, mais désirent établir une relation avec les racines, les traditions ; nous parlons ici de personnes qui sont particulièrement sensibles au lieu et à ses coutumes. Ainsi, pour ce qui est de nos excursions, le véritable luxe est d’avoir du temps, de ne pas se préoccuper des horaires, de ne pas avoir de règles prédéfinies. Nous entendons ce que chacun de nos hôtes considère comme une priorité et nous préparons une réponse qui s’adapte aux rythmes et aux intérêts des individus », conlut Scavarda.


.