LE CHILI
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter
Blog Facebook twitter LinkedIn Instagram
Billet de 1000 pesos chiliens Indiens du Chili Graffiti de Valparaiso
Accueil > Culture > Les Fêtes au Chili
Retour

MEILLEURE PÉRIODE POUR VOYAGER AU CHILI

Les saisons, fêtes et festivals à ne pas manquer

Si vos dates de voyages coïncident avec l’une de ces fêtes, ou si vous envisagez un séjour pour assister à un évènement en particulier, n’hésitez pas à nous demander conseil, nos agents seront là pour répondre à vos attentes.

Calendrier

Janvier

  • 1 Janvier : Jour de l’An
  • 20 Janvier : Fiesta de San Sebastián à Yumbel
  • 15 Janvier au 15 Février : Muestra Musical Mapuche à Villarrica

Février

  • 19 au 24 Février : Fête de la Vierge de 40 heures à Limache

Avril

  • Mi Avril : Vendredi Saint

Mai

  • 1 Mai : Fête du Travail
  • 7 Mai : Fête des Aymaras
  • 21 Mai : Fête de la Marine

Juin

  • Vers le 26 Juin : Saint Pierre et Saint Paul (le lundi)

Juillet

  • 16 Juillet : Fête de la Tirana

Août

  • 15 Août : Assomption

Septembre

  • 18 et 19 Septembre : Fête de l’Indépendance / Fête Nationale

Octobre

  • Vers 09 Octobre : Día de la Raza/Jour de l’Hispanité (le lundi)

Novembre

  • 1 Novembre : Toussaint

Décembre

  • 8 Décembre : Pèlerinage de la Virgen de lo Vasquez à Valparaiso
  • Immaculée Conception
  • 25 Décembre : Jour de Noël
  • 26 Décembre : Fiesta Grande à Andacollo
  • 31 Décembre : fermeture des banques

À ne pas manquer

Les événements culturels à ne pas manquer

La muestra cultural mapuche

Muestra Cutural Mapuche à Villarrica

Muestra Cutural Mapuche à Villarrica

Troisième semaine de janvier à fin février

Le festival folklorique de la communauté Mapuche se déroule chaque année à Villarica, dans le centre du Chili. Il a été créé en 1976 lors de l’anniversaire de la ville, afin de faire connaître et de perpétuer les traditions et l’artisanat de cette ethnie andine.

Il s’accompagne de spectacles de musique et de danse, de conférences et de gastronomie typique.

San Sebastian

San Sebastián de Yumbel

San Sebastián de Yumbel

Le 20 Janvier et le 20 Mars, on célèbre à Yumbel la San Sebastián, une fête religieuse durant laquelle on rend hommage au saint patron des agriculteurs, San Sebastián. Des milliers de pèlerins parcourent de longues distances à pied, venant des quatre coins du pays pour remplir les rues de cette petite ville et adorer, prier et louer l’image du saint présente dans l’église paroissiale. Cette fête religieuse est une impressionnante démonstration de dévotion populaire.

Le festival Tapati à Rapa Nui

Tapati Rapa Nui

Tapati Rapa Nui

Première semaine de février
Les célébrations de Tapati Rapa Nui sont fêtées sur l’île de Pâques dans l’océan Pacifique. C’est le moment idéal pour les Pascuans de renouer avec les traditions ancestrales.
Elles présentent depuis une trentaine d’année des activités pittoresques dont les concours de Takona (peintures corporelles)...
En savoir +

Finale huasa del transito

Fiesta huasa del tránsito

Fiesta huasa del tránsito

Cette fête se déroule la deuxième semaine de Février dans la ville du même nom : El Transito, dans la région de Alto del Carmen. C’est une fête qui combine des épreuves champêtres avec des spectacles propres aux campagnes chiliennes, elle marque aussi la fin des vendanges...

En savoir +

Cette fête se déroule la deuxième semaine de Février dans la ville du même nom : El Transito, dans la région de Alto del Carmen. C’est une fête qui combine des épreuves champêtres avec des spectacles propres aux campagnes chiliennes, elle marque aussi la fin des vendanges.

Le premier jour de la fête, le festival débute avec divers groupes folkloriques, et des pièces humoristiques. Le jour suivant a lieu une épreuve de rodéo traditionnel, dans laquelle les participants doivent dompter des poulains et des veaux dans l’arène de Tránsito Alto. Enfin, le troisième jour, le festival se termine avec une Carrera a la chilena, une course de vitesse entre deux chevaux et dont la caractéristique principale est de monter le cheval sans monture. Vous pouvez également savourer différents plat traditionnels, tels que les empanadas, la cazuela, qui sont à déguster avec un vin ou une liqueur de la localité.

Un rodeo a Rancagua

Finale de rodéo à Rancagua

Finale de rodéo à Rancagua

Fin avril

La ville de Rancagua, à une heure au sud de Santiago, accueille fin avril la finale de rodéo. Ce sport, introduit au Chili au XVIème siècle, est le deuxième plus populaire du pays, après le football...
En savoir +

Fin avril

La ville de Rancagua, à une heure au sud de Santiago, accueille fin avril la finale de rodéo. Ce sport, introduit au Chili au XVIème siècle, est le deuxième plus populaire du pays, après le football.

Différent du rodéo américain, il se compose d’une équipe, ou « collera », composée de deux cavaliers, ou « huasos », habillés en costume traditionnel, qui depuis leurs chevaux (exclusivement chiliens) doivent attraper un taureau. Le tournoi se déroule dans une arène appelée « medial ». La finale de la compétition se déroule à Rancagua depuis 1949 et s’accompagne de diverses animations et activités.

La fête de l'enfleurissement des ganados

Fiesta del enfloramiento del ganado

Fiesta del enfloramiento del ganado

Cette fête, qui se déroule au début du mois de mai, ressemble à un grand carnaval, et a lieu dans toute la communauté Aymara. Pour cette occasion, on orne de fleurs le cou et les oreilles des animaux, en particulier les lamas, dans le but de les protéger et les rendre plus fertiles...
En savoir +

Cette fête, qui se déroule au début du mois de mai, ressemble à un grand carnaval, et a lieu dans toute la communauté Aymara. Pour cette occasion, on orne de fleurs le cou et les oreilles des animaux, en particulier les lamas, dans le but de les protéger et les rendre plus fertile.
Toutes sortes de rites entourent cet événement, tel que la Wilancha, le sacrifice d’un mouton sur une pierre utilisée comme autel, qui est par la suite partagé par la communauté. Le sacrifice est accompagné par des danses et parfois par les prières d’un prêtre, appelé Yatri.

Le wetripantu

Wetripantu (Le Nouvel An Mapuche)

Wetripantu (Le Nouvel An Mapuche)

Le 24 juin, les Mapuches célébrent l’arrivée de la nouvelle année. Ce rite, associé directement avec les cycles de la nature, commémore un renouvellement psychique et intellectuel du peuple mapuche....

En savoir +

Le 24 juin, les Mapuches célébrent l’arrivée de la nouvelle année. Ce rite, associé directement avec les cycles de la nature, commémore un renouvellement psychique et intellectuel du peuple mapuche. Ce festival, contrairement à d’autres, se caractérise par l’intimité : il réunit les familles autour d’un feu de camp. Chacun des membres apporte de la nourriture qui sera utilisée lors de la célébration. On profite de cette atmosphère pour y raconter des histoires familiales, chanter et danser, dans un but de rapprochement et de renforcement de l’entente communautaire. Avant l’aube, tout le monde se baigne dans le point d’eau le plus proche, rivières, lacs ou vertientes (cuvettes dans lesquelles s’accumulent une grande quantité d’eau), et cela dans le but de se purifier. De cette manière, ils attendent le lever du soleil avec le corps et l’esprit reposés.
La fête de San Pedro et San Pablo

Fiesta de San Pedro y San Pablo

Fiesta de San Pedro y San Pablo

C’est l’une des fêtes les plus importantes de la région. Les activités autour de cette fête durent une semaine, et s’achèvent le 29 Juin, lors de la parade du saint patron dans les rues de la ville...

En savoir +

C’est l’une des fêtes les plus importantes de la région. Les activités autour de cette fête durent une semaine, et s’achèvent le 29 Juin, lors de la parade du saint patron dans les rues de la ville...

De nombreux danseurs et groupes de musique venant de l’ayllu (communauté atacamène) et des villes voisines déambulent dans différents endroits de la ville, vêtus de costumes traditionnels très colorés. Parmi les plus caractéristiques, il y a le "Baile del Negro", le "Cantimbanos", "El Torito", "Pedro et Pablo" et "Danzantes". Ces danses sont propres à la zone de San Pedro et tout le développement autour de la préparation des groupes est accompagné d’une série de rituels plus intimes qui ont lieu avant, pendant et après la fête elle-même, dont le but est la préservation des traditions anciennes.

La fête de la vierge de la Tirana

Fête de la Vierge de La Tirana

Fête de la Vierge de La Tirana

Du 12 au 18 juillet

La Vierge de la Tirana est fêtée en juillet, dans le petit village du même nom, au nord du pays. Ce grand pèlerinage dédié à la Virgen del Carmen, la sainte patronne chilienne, rassemble environ 100 000 personnes, ...
En savoir +

Du 12 au 18 juillet

La Vierge de la Tirana est fêtée en juillet, dans le petit village du même nom, au nord du pays. Ce grand pèlerinage dédié à la Virgen del Carmen, la sainte patronne chilienne, rassemble environ 100 000 personnes, dont plus de 180 congrégations de danseurs venues de toutes les régions du nord.

Les célébrations se déroulent pendant une semaine et s’accompagnent de danses, chants et défilés de costumes traditionnels. L’apogée a lieu le 16 juillet. Il s’agit d’une fête alliant les coutumes catholiques et païennes d’origine inca.

La fête de la Pachamama

Fiesta de la Pachamama

Fiesta de la Pachamama

Au début du mois d’Août, dans la plupart des communautés andines du nord du Chili a lieu un festival où l’on rend hommage à la Terre-Mère pour sa bonté, la prospérité, la santé, l’attention portée aux animaux et la protection des petites villes. Grâce à divers rites, les hommes reconnaissent l’importance et le respect de la nature et de ses cycles.
En savoir +

La fête de la Pampilla

Fiesta de La Pampilla

Fiesta de La Pampilla

Du 17 au 21 Septembre se déroule dans le secteur de Coquimbo connu sous le nom La Pampilla, une grande fête populaire à laquelle des gens de toutes les régions du Chili viennent participer. Cette fête propose des carreras a la chilena (cf. Fiesta huasa del tránsito), des plats typiques et inclut un festival qui, au cours des dernières années a reçu des artistes de renommée internationale...
En savoir +

Du 17 au 21 Septembre se déroule dans le secteur de Coquimbo connu sous le nom La Pampilla, une grande fête populaire à laquelle des gens de toutes les régions du Chili viennent participer. Cette fête propose des carreras a la chilena (cf. Fiesta huasa del tránsito), des plats typiques et inclut un festival qui, au cours des dernières années a reçu des artistes de renommée internationale. Elle est aujourd’hui considérée comme la plus grande fête populaire du Chili. L’origine de cette célébration est aujourd’hui encore débatue, certains disent qu’elle remonterait à 1864, quand la Brigada Cívica de Artillería a commencé à effectuer des exercices militaires dans la zone, attirant ainsi les curieux qui profitèrent du lieu pour y célébrer les Fiestas Patrias. D’autres attribuent l’origine de cette célébration au triomphe de ses habitants contre le corsaire Bartholomé Sharp, ou encore aux célébrations faites dans le port de Coquimbo lorsque ses habitants apprirent, avec deux jours de retard, la mise en place de la première assemblée du gouvernement chilien en 1810.
Fiesta Grande Andacollo

Fiesta Grande à Andacollo

Fiesta Grande à Andacollo

C’est l’une des festivités folkloriques les plus typiques de la région de Coquimbo, la fête de la Virgen de Andacollo est l’une des plus anciennes et des plus attractives fêtes religieuses du Chili...
En savoir +

C’est l’une des festivités folkloriques les plus typiques de la région de Coquimbo, la fête de la Virgen de Andacollo est l’une des plus anciennes et des plus attractives fêtes religieuses du Chili.

La Fiesta Grande, comme on l’appelle, se déroule en l’honneur de la Virgen del Rosario et a lieu les 24, 25 et 26 Décembre à Andacollo. Pendant ces trois jours, la ville est pleine de couleurs, de danses et de musiques et de groupes artistiques, dont la fonction principale est de former une haie d’honneur et d’escorter la sainte image lors de la procession.

Quand voyager ?

Le Chili est une bande terrestre de près de 4300 km de long, ce qui implique donc de fortes différences climatiques selon la zone géographique. Il peut donc être visité tout au long de l’année, même s’il est préférable d’y séjourner du mois d’Octobre à Avril, c’est-à-dire du printemps à l’automne.

À noter que même si la période de Décembre à Février est très ensoleillée, c’est aussi une période de haute fréquentation touristique car elle coïncide avec les vacances scolaires au Chili et dans de nombreux pays d’Amérique Latine. Ce pic d’affluence signifie que les plages et sites naturels sont bondés, les prix connaissent une forte augmentation et les hôtels et restaurants affichent souvent complet longtemps à l’avance.

Par ailleurs, la meilleure saison varie selon vos centres d’intérêts et le but de votre voyage : au nord, le désert d’Atacama est caractérisé par sa sécheresse, on peut donc y séjourner tout au long de l’année. Au centre, le climat y est tempéré, les saisons, bien qu’inversées, sont donc semblables aux nôtres, et dans le sud, en Patagonie, l’hiver est très rude, de nombreux sites naturels et établissements touristiques ferment leurs portes à partir de fin Avril jusqu’au mois d’Octobre.

Maintenant, vous avez encore plus de raisons de vous rendre en Amérique Latine. Si vous souhaitez profiter pleinement de votre voyage, c’est le moment de prendre des cours d’espagnol en ligne ou de commencer à apprendre l’espagnol gratuitement en ligne.


.