LE CHILI
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter
Blog Facebook twitter LinkedIn Instagram
Tongariki aux premières lueurs - Ile de Pàques Coucher de soleil sur Ahu Tahai Ahu Tahai le soir- Ile de Pâques Lever de soleil  Site Tongariki
Un voyage, une expérience au Chili
Accueil > Paques
Retour

L’ÎLE DE PÂQUES
Les mystères d’une civilisation disparue

L’île de Pâques, en espagnol « Isla de Pascua », en langue maori Rapa Nui est une île isolée dans le sud-est Pacifique, particulièrement connue pour ses statues monumentales, les moaïs et son unique écriture océanienne, le rongorongo. On dit de cette île qu’elle est le nombril du monde. Elle renferme la culture la plus avancée de toute la polynésie, on peut d’ailleurs dès l’arrivée sur l’île très vite se rendre compte qu’elle n’est pas comme les autres.

L’île, qui est une province du Chili, se trouve à 3 700 km des côtes chiliennes et à 4 000 km de Tahiti. C’est l’île la plus isolée au monde et ce n’est que depuis les années 70, avec l’ouverture de l’aéroport de Mataveri, qu’elle a commencé à être accessible aux visiteurs . Son chef-lieu et unique ville est Hanga Roa.

Il s’agit d’un lieu très spécial, presque magique, qui dégage une énergie que même les plus sceptiques peuvent sentir. Certains disent que cette énergie vient du « mana » que les moaïs dégagent .

Le meilleur moment pour s’imprégner de cette culture se situe en février, lors du festival Tapati, une célebration qui dure deux semaines durant lesquelles les Rapanuis se peignent le corps comme le faisaient leurs ancêtres, chantent, dansent et choisissent leur reine.

Depuis 1995, le patrimoine exceptionnel de l’île est protégé et inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO. Des parcs ou réserves naturelles entourent les zones des vestiges. La communauté Rapa Nui est très attachée à son histoire et continue à entretenir cette culture si singulière.

 

.