LE CHILI
TAILLÉ SUR MESURE
newsletter
Blog Facebook twitter LinkedIn Instagram
Route vers le Paso Agua Negra - Vallée del Elqui Paso Agua Negra - Vallée del Elqui vers l'Argentine Observatoire Paranal - Voyage Astronomie Chili Observation astronomique au Chili Isla Damas - Petit Nord Coquimbo & La Serena - Petit Nord
La tête dans les étoiles
Accueil > Petit Nord
Retour

LE PETIT NORD,
de La Serena à Antofagasta

 

C’est la fin du désert et le retour à la nature et à la verdure.

Ce territoire est composé des régions d’Atacama et Coquimbo. Il est considéré comme une zone de transition entre le désert du Grand Nord et les vertes vallées caractéristiques de la zone centrale. Les contrastes sont impressionnants : les terrasses verdoyantes chargées d’oliviers et de vignes se mêlent parfaitement aux terres asséchées qui composent aussi cette région.

Il existe d’ailleurs un phénomène naturel rarissime : la floraison du désert d´Atacama qui apparaît tous les 4 ans (de plus en plus décalée cependant en raison du changement climatique).

Un grand nombre de rivières (Limarí, Elqui, Choapa, Huasco, Copiapó) s’écoulent depuis les Andes et irriguent les terres qu’elles rendent donc propices à l’agriculture.

Les attraits naturels de cette région sont légion : le parc national du Nevado de Tres Cruces, le Parc Llanos de Challe (2 zones protégées), El Mensanoso, la plus grande dune du monde, ou encore l’Ojos del Salado, le volcan actif le plus haut du monde. Près de Chañaral, le Parc National Pan de Azúcar est une autre des attractions de cette région : il est idéal pour le camping et l’observation de la faune marine.

L’étape la plus agréable dans cette région est un peu plus au sud, à La Serena, deuxième ville historique du Chili, fondée peu après Santiago en 1544. Lieu de villégiature pour les habitants de Santiago, c’est le point de départ vers la vallée de l´Elqui, où les activités arboricole et viticole sont intenses. Elle tient d’ailleurs sa réputation de la production du fameux pisco, boisson nationale. De charmants petits villages ponctuent ce tour entre les vignes et les observatoires astronomiques ouverts au public.

Le ciel exceptionnellement dégagé est parfait pour les férus d’astronomie : c’est d’ailleurs pour cette raison qu’une multitude d’observatoires y ont été implantés, dont ceux de La Silla et du Tololo, qui sont les plus importants au monde. Pour les astronomes amateurs ou confirmés de l’hémisphère nord, le ciel du Chili est une aubaine puisqu’il présente des constellations complètement différentes de celles que nous avons l’habitude d’admirer.

Enfin de nombreux villages côtiers, comme Bahía Inglesa, vous feront profiter de leurs excellents restaurants de poissons et fruits de mer.

 

.