Voyage exploration de l’Altiplano du Chili à la Bolivie

Idée d'itinéraire de voyage au Chili en 15 jours.

Rendez-vous en terre insolite, de Santiago au désert d’Atacama au Salar d’Uyuni, et au lac Titicaca. Partez à la conquête de la région mythique de l’Altiplano, la “plaine d’altitude”, en plein cœur de la Cordillère des Andes pour une totale immersion et des panoramas à couper le souffle.

San Pedro de Atacama émerge comme une oasis au milieu du désert, à 2400 mètres d’altitude parmi les hauts sommets des Andes. Vous parcourez les plus beaux lieux du désert à vélo, à cheval ou en 4×4, glissez sur les dunes en sandboard et, une fois la nuit tombée, profitez des étoiles qui scintillent sur le désert le plus aride du monde.

C’est de l’autre côté de la frontière que l’aventure continue, à la limite sud de la Bolivie, le Sud Lipez. Ici se mélangent déserts de sel, montagnes ocres et noires magnifiées par la lumière du soleil et volcans millénaires. Puis direction Uyuni, ville far west sortie de nulle part, porte d’entrée des merveilles du Lipez. L’aventure se termine au lac Titicaca.

Durée suggérée: 15 jours

Thématique: Les Essentiels

Difficulté : En forme

Pays visités: Chili

Votre voyage sur mesure au Chili

avis voyageurs / 5

Lire plus

Jour 1 : Santiago du Chili

Bienvenue au Chili ! Votre guide francophone vient vous chercher à l’aéroport de Santiago et vous conduit à votre hôtel. En compagnie de votre guide privé, vous partez pour une demi-journée de découverte de la capitale chilienne, métropole nichée au pied des Andes et aux charmes inégalés.

Bien qu’au fil des années Santiago soit devenue une ville moderne et animée, certains quartiers ont conservé tout leur charme romantique. De la très centrale Plaza de Armas aux rues colorées du quartier Bellavista en passant par la luxuriante colline Santa Lucia, vous en apprenez davantage sur la tumultueuse et fascinante histoire du Chili au gré de vos visites.

Déjeuner au fameux marché central. Nuit à l’hôtel Río Amazonas .

Lire plus

Jour 2 : Santiago du Chili

Aujourd’hui, l’expression avoir l’estomac dans les talons va prendre tout son sens ! Cette journée est une véritable immersion dans la gastronomie de rue de Santiago. Vous partez tout d’abord à la Vega Central, halle marchande construite en 1910 et véritable théâtre de rue où les maraîchers vous feront découvrir des fruits typiquement chiliens comme le *chirimoya* ou la *lucuma*. Vous en profitez pour découvrir l’encas incontournable du Chili, surtout les jours de pluie, la *sopaipilla* : galette frite préparée à base de courge.

De l’autre côté du fleuve Mapocho, visite du Marché Central, bâtiment datant de 1872, connu pour ses poissons et fruits de mer frais, ainsi que ses restaurants de fruits de mer. Au cri des poissonniers, vous observez tout ce que le littoral du Chili a à offrir et c’est avec plaisir qu’ils vous font découvrir les poissons typiques comme la *reineta* ou le *congrio* mais aussi des fruits de mer surprenants comme l’indescriptible *piure*.

A l’angle du Marché Central, se trouve la fabrique d’empanadas la plus ancienne de Santiago. Dégustation de la traditionnelle *empanada* (chausson fourré) à la viande ou au fromage.

C’est le ventre bien rempli que vous rejoignez le quartier gastronomique de Lastarria où vous attend une dégustation de pisco au Chipe Libre. Si c’est le premier pisco de votre voyage, nous sommes prêts à parier que ça ne sera pas le dernier ! L’excursion se termine en haut de la colline San Cristobal où vous goûterez le célèbre *moté con huesillo,* boisson rafraîchissante à base de blé cuit et de pêche séchée, en admirant la vue panoramique sur la ville et la cordillère des Andes. Nuit à l’hôtel Río Amazonas .

Lire plus

Jour 3 : Santiago du Chili

Votre chauffeur vient vous chercher à votre hôtel pour vous conduire à l’aéroport de Santiago. Vol domestique de Santiago à Calama (2h, vol indiqué en option). Nous vous proposons une alternative confortable, plus économique et éco-responsable.

Une navette vous attend à l’aéroport de Calama et vous emmène à votre hôtel à San Pedro.

*Trajet : environ 1h30.* L’après-midi est libre pour prendre le temps de flâner et se balader dans les petites rues de San Pedro. Vous aimez les balades à vélo? C’est l’occasion de partir à la découverte de la célèbre Laguna Cejar en toute autonomie.

Louez des vélos tout terrain à la demi-journée dans l’une des nombreuses boutiques de location du village, et en route ! La Laguna Cejar est à une heure environ de San Pedro à vélo, la piste est plane et bien balisée. Une fois à la lagune, profitez-en pour vous baigner et vous reposer.

Attention, le vélo dans le Désert d’Atacama demande une bonne condition physique en raison de plusieurs facteurs: pistes de terre, chaleur (vous ne trouverez ni ombre ni point d’eau) et altitude (2 600 m).

*Durée : 40 km aller-retour, 3h*

*Niveau : intermédiaire* À la nuit tombée, vous partez avec un astronome vers l’observatoire semi-professionnel de San Pedro de Atacama, pour une séance inoubliable de découverte du ciel austral, sans aucun doute le plus beau ciel du monde. Profitez de 2 h d’observation dans une ambiance conviviale, alternant entre les explications d’ Alain Maury (astronome passionné et fondateur de cet observatoire) et les 10 télescopes du site. Vous finissez l’excursion autour d’une boisson chaude pour une session de questions réponses, avant de rentrer au village des étoiles plein les yeux.

*Note : excursion ouverte à d’autres participants. Cette excursion n’est pas réalisable en période de pleine lune et est soumise aux conditions météorologiques. Prévoir des vêtements contre le froid (jusqu’à -15ºC en hiver).*

*Visite en français, en anglais ou en espagnol selon les disponibilités, à reconfirmer au moment de la réservation.*

Nuit à l’hôtel Dunas

Chambre standard

Lire plus

Jour 4 : San Pedro de Atacama

Aujourd’hui profitez de l’expertise de votre guide pour découvrir en une demi-journée l’un des sites les plus célèbres du désert d’Atacama : la Vallée de la Lune. Pour éviter les foules de fin de journée et pour une expérience en toute exclusivité votre guide vient vous chercher le matin. Vous êtes quasiment seuls à cette heure pour explorer la vallée de la lune et ses trésors : les cavernes de sel, l’Amphithéâtre, la Grande Dune de sable et les Trois Maries.

Vous rejoignez ensuite la vallée de la Mort où vous en profitez pour vous dégourdir les jambes lors d’une randonnée tout niveau puis vous visitez la pierre du coyote. Tout au long de la matinée, votre guide vous initie de manière ludique à la géologie si spécifique du lieu.

Retour à vôtre hôtel en fin de matinée.

*Note: visite en petit groupe de 7 personnes avec chauffeur-guide francophone.* Vous partez à cheval pour une excursion de 3 heures à cheval en direction Sud vers l’Oasis principal de Rio San Pedro. Vous empruntez les chemins à l’ombre des arbres en observant les cultures locales de l’Oasis. Vous traversez ensuite la Cordillère de sel.

Vous longez le pied de la Cordillère via la Vallée du Temps, dans un décor de film western avant de retourner à San Pedro.

*Note : excursion en petit groupe, non disponible le dimanche.*

*entrée non incluse* Nuit à l’hôtel Dunas

Chambre standard

Lire plus

Jour 5 : San Pedro de Atacama

Votre guide vient vous chercher à votre hôtel en début de matinée pour une journée bien remplie.

Vous commencez par la visite du petit village de Toconao, son église, sa place centrale et une maison typique des environs, où artisanat et produits locaux vous sont présentés. Vous pouvez également prendre des photos avec les lamas de la maison.

Vous prenez ensuite la direction des lagunes Miscanti y Miñiques, dans l’altiplano. Vous profitez d’un petit déjeuner buffet dans un cadre unique pendant que votre guide vous explique la formation des volcans, les lagunes et la géologie de la Cordillère des Andes. Tout un programme !

Vous visitez ensuite le Salar de Aguas Calientes et le salar de Talar, où vous pouvez réaliser une petite randonnée autour des Piedras Rojas. Cette journée vous conduit à la frontière argentine pour découvrir la Laguna Tuyajto.

Puis vous vous rendez au village de Socaire où un repas copieux vous est servi dans un restaurant typique de la région. Après le déjeuner, votre guide vous présente les influences de la culture pré-hispanique encore présente à ce jour dans le village et vous visitez l’église en sa compagnie.

Vous passez ensuite un moment de détente dans la piscine naturelle de Peine (de novembre à mai), en profitant d’un cocktail typique puis rendez-vous à la lagune de Chaxa, située dans le Salar d’Atacama, pour un coucher de soleil pas comme les autres où vous découvrez la faune, la flore et les caractéristiques de ce milieu naturel incroyable.

Retour à votre hôtel en début de soirée.

*Note: visite en petit groupe de 7 personnes avec chauffeur-guide francophone.*

Nuit à l’hôtel Dunas

Chambre standard

Lire plus

Jour 6 : San Pedro de Atacama

Départ le matin de votre hôtel accompagnés d’un guide trekking et un assistant guide francophone. Aujourd’hui vous allez voir du paysages : de la Cordillère des Andes jusqu’à la Cordillère de Domeyko !

Transfert jusqu’au village de Machuca, petit hameau dont la douzaine de maisons est construite avec des murs en adobe et des toits de paille.

Après la visite du village, vous partez sur un petit sentier encore emprunté par les bergers de lamas. A mesure que vous progressez dans cette quebrada, vous croisez sur votre chemin d’immenses cactus et avec un peu de chance quelques troupeaux de lamas. Cette route pastorale traditionnelle longe la rivière et vous pouvez y observer la faune et la flore typique de la région mais aussi les vestiges de la présence humaine.

Après un pique-nique au bord de la rivière, vous reprenez la route pour rejoindre le village de Rio Grande, petit village agricole et pittoresque.

*Temps de marche : 5-6 heures*

*Niveau : Facile*

*Altitudes : de 2900m à 4100m* En milieu d’après-midi votre moniteur de sandboard vous attend à votre hôtel pour une expérience insolite: du surf sur une dune de sable en plein désert, suivi d’un barbecue à la belle étoile !

Après une petite halte pour aller chercher le matériel nécessaire, vous vous dirigez vers la dune secrète. Au programme, descente en sandboard, cocktail, barbecue, feu de camp et jeu de pétanque.

Retour à votre hôtel un petit peu avant minuit. Nuit à l’hôtel Dunas

Chambre standard

Lire plus

Jour 7 : San Pedro de Atacama

Vous vous dirigez vers la frontière argentine en direction du passage de Jama, en passant par l’altitude de 4600 mètres en cours de route.

Le premier arrêt de cette excursion s’effectue au village de Talabre pour une balade archéologique dans le canyon de Ketzala, qui contient la plus grande concentration de pétroglyphes de la région.

Vous visitez ensuite la magnifique Lagune Lejía aux pieds des volcans Lascar, Pili et Cororna où vivent et s’observent des flamants roses, et où un paysage aux couleurs étonnamment variés se dévoile sous vos yeux.Vous en profitez également pour visiter un cratère de volcan éteint et d’une pause snack.

Votre périple vous entraîne ensuite au site du Salar d’Aguas Calientes II, un immense salar au milieu d’un paysage spectaculaire. Le parcours s’achève par un déjeuner tardif sur les rives de la lagune du salar.

Retour à votre hôtel en fin de journée.

*Note: visite en petit groupe de 7 personnes avec chauffeur-guide francophone.*

Nuit à l’hôtel Dunas

Chambre standard

Lire plus

Jour 8 : Paso Hito Cajon

Nous retrouvons notre chauffeur bolivien au poste frontière d’Hito Cajon, point d’entrée de la région du Lipez. Nous nous engageons pour une traversée entre 4200 et 4850 m d’altitude au milieu de paysages époustouflants.

Nous arrivons en fin de matinée à la Laguna Blanca et à la Laguna Verde, situées au pied des volcans Juriques et Licancabur (5704 et 5960 m alt.). Nous traversons ensuite le désert de Dali (4750 m alt.). Le fort vent qui souffle ici a forgé de surprenantes formations rocheuses qui rappellent les tableaux du maître. Puis, nous rejoignons les thermes de Polques en longeant la Laguna Salada. Préparez-vous à une expérience surprenante : un bain chaud dans une eau à 30°C, à près de 4200 m d’altitude, au milieu d’un désert glacé et d’un paysage spectaculaire parsemé de volcans.

C’est donc réchauffés que nous remontons dans les 4×4 pour rejoindre les geysers Sol de Mañana (4850 m alt.), cratère volcanique qui crache des effusions de vapeurs de soufre et d’eaux lourdes ; puis la Laguna Colorada (4278 m alt.). Celle-ci tient son intense coloration rouge-brique de la présence de phytoplancton qui réagit à la lumière du soleil et attire une partie de l’année des colonies de flamands roses.

Nous continuons ensuite notre route plein est jusqu’au village de Quetena (4190 m alt.), où nous passons la nuit. L’établissement La Lamphaya Lodge Andino propose un hébergement à Quetena Chico.

Les chambres comprennent une terrasse et une salle de bain privative.

(Il est recommendé d’avoir un duvet).

Lire plus

Jour 9 : Quetena

Nous partons très tôt ce matin du village de Quetena : environ deux heures de route nous attendent pour atteindre les contreforts du volcan actif Uturuncu ( jaguar en Quechua).

L’Uturuncu est considéré comme le 6000 mètres le plus accessible de Bolivie. Nous empruntons une ancienne piste minière, une des pistes carrossables les plus hautes du monde qui culmine à 5700 mètres d’altitude. Notre véhicule nous dépose à environ 5000 mètres, suivant l’enneigement.

De là, nous commençons l’ascension en suivant la piste jusqu’à ce qu’elle se termine. Un dernier effort nous permet d’atteindre le sommet après environ 4 heures d’ascension. Nous redescendons ensuite par le même chemin (1 à 2 heures de descente).

Nous arrivons à Quetena pour le déjeuner. Nous reprenons ensuite notre 4×4 et nous dirigeons vers le nord pour rejoindre le désert de Siloli (4700 m alt.), à environ 110 km de là. En chemin, nous découvrons le fameux arbre de pierre .

Temps de marche : 6h. Dénivelé : +1000m / -1000m. Altitude : 6808m. Vous passez la nuit à l’hotel del Desierto.

(disponibilité pour chambre double-matrimoniale non garantie)

Lire plus

Jour 10 : Désert de Siloli

Nous continuons aujourd’hui notre découverte des paysages du Sud Lipez… Cap au nord : nous longeons la frontière chilienne en empruntant la route des joyaux qui borde les lagunes Honda, Ch’arkota, Hedionda et Cañapa, sanctuaires de trois variétés de flamants roses.

Nous nous arrêtons au mirador du volcan Ollagüe (5868 m alt.). Ce volcan toujours actif abrite l’une des mines de soufre les plus hautes du monde. Nous traversons ensuite le petit salar de Chiguana, aux pieds du volcan Tomasamil (5900 m alt.).

Notre journée se termine après 160 km dans le village de San Juan (3600 m alt.), où se trouvent de spectaculaires momies des seigneurs des Lipez (1200 après J.C) et un intéressant petit musée. Vous passez la nuit à l’auberge La Cabaña de Sal.

Lire plus

Jour 11 : San Juan

Fin de notre traversée aujourd’hui : nous partons à la découverte du plus grand désert de sel au monde !

De San Juan, deux heures de piste nous permettent d’atteindre le salar d’Uyuni (3650 m alt.). Nous roulons environ une demi-heure (34 km) sur cette immense étendue blanche pour atteindre l’île d’Incahuasi. Cette surprenante île d’origine volcanique, perdue en plein cœur du salar, offre un point de vue imprenable sur le désert de sel et les volcans environnants. Elle est recouverte de stromatolithes et de cactus géants (les stromatolithes sont des colonies bactériennes fossilisées, premières traces de vie sur Terre).

L’après-midi, nous continuons la traversée du salar : cap à l’est pendant environ une heure trente (73 km) vers la ville d’Uyuni. Avant d’arriver, nous nous arrêtons visiter une exploitation de sel et l’unique hôtel de sel construit sur la surface du salar (fermé depuis 2001). Nous prenons un bus de nuit en direction La Paz. Sièges inclinables, petit en-cas, plus confortable qu’un avion et moins d’émission de CO2 !

Lire plus

Jour 12 : La Paz

Votre chauffeur vient vous chercher à la gare routière. Un petit – déjeuner vous attend à votre arrivée. Nous partons pour une journée d’exploration de La Paz. Nous arpentons les rues de Sopocachi, en direction du centre, avec une petite pause “jus de fruits frais” au mercado Sopocachi et “salteña” en chemin. La salteña est l’en-cas de 11h des Boliviens, c’est un petit chausson fourré au poulet ou bœuf dans son jus. Le challenge : la manger, sans couverts, sans se tacher…

Ville métissée et contrastée, La Paz est le parfait échantillon d’un pays tout entier. Du quartier des marchés, bariolé de couleurs et rempli d’odeurs, on traverse quelques rues pour se retrouver au cœur du quartier historique, devenu centre d’affaires. Deux mondes qui coexistent à 200 mètres de distance et dont le seul point commun est le chaos permanent et bruyant qui les caractérise.

Nous prenons un mate de coca, ou des feuilles à mâcher sur la Sagarnaga. Nous traversons le Mercado de Las Brujas, où nous achetons une miniature pour faire plaisir à l’Ekeko, dieu bienveillant de l’abondance. La tradition veut que l’on projette tous ses espoirs dans l’achat de l’objet convoité en miniature, qui sera ensuite ritualisé. *(*[*Découvrez La légende de l’Ekeko)*](https://www.voyage-bolivie.com/blog/legendes/legende-ekeko)

Dans le quartier historique, nous empruntons la calle Jaen, une des dernières rues coloniales de la ville, avec ses pavés et ses maisons de couleurs. Nous prenons le temps de pousser toutes les portes pour y découvrir de petites cours intérieures, des galeries, le musée des instruments de musique, et nous rencontrons Rosario. Elle nous parle de culture, de mode vestimentaire, de traditions, et nous invite à essayer ses nombreux jupons de cholitas (7 superposés paraît-il), en nous en livrant tous les secrets.

On déjeune à une des tables communes du marché, au milieu des Paceños. Le choix de plats y est riche, et les odeurs de viande grillée à la sauce à l’Aji se mélangent à celles des fritures et autres soupes épicées.

On rejoint El Alto en téléphérique, on survole des maisons à perte de vue, on s’immisce au-dessus des cours intérieures, des terrasses où sèchent les vêtements traditionnels, les costumes de danse… A flanc de falaise, sont perchés les chamans qui dirigent les cérémonies d’offrandes à la Pachamama. On s’aventure chez l’un d’eux pour se faire lire les feuilles de coca ?

Nous redescendons par le cimetière général. Loin d’être effrayant ou triste, ce cimetière unique est animé, coloré par de grandes fresques murales et décoré par les familles des défunts. Ici, la mort est fêtée : on chante, on danse et on fait des offrandes pour honorer les proches disparus. Cette visite nous permet de mieux comprendre la culture bolivienne vis-à-vis de ses morts. Nous passons ensuite par la Calle de Los Andes, rue des costumiers de carnaval, des boutiques et des couturiers. On pourrait regarder pendant des heures le travail minutieux des fabricants de masques de la Diablada. Plus bas, en direction du marché, on trouve des chapeaux sur mesure, des bijoux en tous genres et des jupons de cholitas.

On saute dans un collectivo pour retourner vers Sopocachi.

Pour le dîner, nous vous fournirons une liste de suggestions de restaurants, de tous styles. En Bolivie, on a la chance d’avoir des aliments variés et de qualité, on y mange bien. C’est simple, ici confluent les produits de l’Amazonie, des Yungas (fruits et légumes tropicaux), les produits de l’Altiplano (papa, quinoa, lama), la viande du Beni, et les produits du lac Titicaca. Le repas peut s’accompagner d’un bon vin local de Tarija avec un cépage d’altitude.

*Rencontrez Victor Colodro dans le podcast:* [*Terra Bolivia la Radio #11*](https://www.voyage-bolivie.com/blog/podcast/terra-bolivia-la-radio)

*Guide francophone bolivien, ancien musicien professionnel, il nous explique la tradition de la musique andine. Il est devenu guide ensuite, avec cette passion de partager les traditions boliviennes : la Pachamama, les feuilles de coca et bien sûr la musique. Bonne écoute !* Vous passez la nuit à l´hôtel Anami.

Lire plus

Jour 13 : La Paz

Rendez-vous au cimetière général de bonne heure; plutôt qu’un transport privé, nous vous proposons de prendre un bus collectif en direction de Copacabana. Le trajet prend ainsi une autre dimension, le parcours en lui-même est une excursion. Après les embouteillages de la sortie de La Paz et de l’Alto, nous voilà partis sur une route cabossée, musique andine à fond dans les oreilles, odeur de feuille de coca mâchée dans les narines. A notre gauche, par temps clair, le Sajama, point culminant de Bolivie avec ses 6542 mètres d’altitude; à notre droite, la Cordillère des Andes. À mi-chemin, le lac commence à se dévoiler.

Nous arrivons à Tiquina, où nous descendons du bus pour traverser l’embouchure en bateau. Sur le quai, on se laisse tenter par des petites fritures d’ispis du lac, relevées à l’Aji (sauce épicée). Attention à ne pas perdre de vue notre bus qui traverse de son côté, si on se laisse aller, il pourrait partir sans nous.

Plus qu’une petite heure à parcourir avant d’arriver à Copacabana. Nous embarquons sur une lancha en direction de l’Ile de la Lune. Nous en profiterons pour apporter quelques vivres sur cette petite île isolée et habitée par une cinquantaine de familles.

L’Isla de la Luna est la seconde île sacrée des Incas, après l’Isla del Sol. On y trouve les ruines du palais Iñak Uyu, réservé aux Vierges du Soleil, les ñustas, choisies au sein des familles les plus nobles de l’Empire. Durant leurs séjours sur cette île, elles recevaient l’éducation qui allait leur permettre de devenir les futures prêtresses.

Dona Esperanza nous accueille chez elle, avec son grand sourire, dans les petites maisons qu’elle a rénovées avec son mari. Originaire des rives du Lac Titicaca, sur le continent , elle a déménagé sur l’Ile de la Lune pour son mari, originaire de cette île de 91 hectares. Elle a appris à vivre au rythme du lieu, dont elle connaît tous les secrets qu’elle va nous partager. Nous pourrons découvrir ses plantations et les différents végétaux de l’île; dont la muña, une herbe médicinale, sorte de menthe poivrée qui pousse entre 3000 et 4000m d’altitude et soulage apparemment à peu près tout.

A midi, nous partageons un Apthapi avec Esperanza et les voisins du village. C’est un déjeuner où chacun contribue au repas et où l’on partage nos plats. Nous pourrons partager le fromage frais et le pain que nous aurons acheté en quittant La Paz. Quand la pêche du matin est bonne, Esperanza apporte de la truite du lac, accompagnée de délicieux beignets de légumes.

Puis nous prenons la direction de l’île du Soleil et de la partie sud. Nous débarquons au site inca de Pilkokaina, ancien palace inca. Nous passons la nuit au village de Yumani. Vous passez la nuit à l’hôtel Ecologe La Estancia.

Lire plus

Jour 14 : Copacabana

Nous rejoignons la file de minibus sur la place principale pour grimper dans le premier au départ pour La Paz. Attention à ne pas le prendre trop tard, le passage en bâteau de Tiquina n’est pas ouvert toute la nuit.

Après environ 3 heures de route, et un petit supplément à l’arrivée dans le bazar de l’Alto, nous descendons dans le cratère de La Paz. L’ïle du Soleil est la plus étendue du lac. C’est aussi celle qui abrite le plus de temples et de lieux sacrés. C’est enfin un lieu imprégné de légendes, encore bien présentes dans l’esprit de ses habitants.

Nous rejoignons la presqu’île de Yampupata. De là, nous partons en randonnée jusqu’au village de Sampaia (3-4h maximum), par la crête, en traversant de petits villages et avec une vue imprenable sur le lac, l’intérieur des terres, les Andes, et le Pérou.

Temps de marche : 4/5h ; Dénivelé : +425m / -595m Vous passez la nuit à l´hôtel Anami.

Lire plus

Jour 15 : La Paz

Votre chauffeur vient vous chercher à votre hôtel et vous amène à l’aéroport.

Ce circuit vous a plu?

agence de voyage au Chili
agence de voyage au Chili
agence de voyage au Chili
agence de voyage au Chili

Construisez votre voyage sur-mesure avec notre équipe.

?
Info Covid-19